Les produits de soins médicaux comme les masques, les seringues et les compresses contiennent en général des bactéries et des virus. De ce fait, ils doivent être traités de manière optimale de sorte qu’ils ne présentent aucun danger pour la santé publique et pour l’environnement. Pour ce faire, la gestion des déchets doit commencer par la dasri collecte et par la suite l’élimination de celle-ci.

Dasri collecte, comment se passe le tri ?

Avant tout, la gestion des déchets issus des soins médicaux est d’une grande importance non seulement pour les personnels des hôpitaux, mais aussi pour les particuliers, les ONG, etc. Bref, pour tout le monde. Dans cette optique, les déchets issus des soins médicaux ont besoin d’être triés en fonction de leur catégorie. Ainsi, les déchets piquants, coupants ou perforants comme les aiguilles et les lames sont placées dans des contenants adaptés. Tandis que les déchets mous comme les tubulures, les seringues sans aiguille et les compresses seront placés dans d’autres contenants.

Cela en va de même pour l’élimination des déchets semi-liquides comme les poches de liquides, les tubes de prélèvement de sang, les drains, les flacons d’aspiration ainsi que les crachoirs, tout comme les objets souillés comme les poches de sang et les transfuseurs. Autrement dit, la gestion des déchets doit être effectuée avec beaucoup d’attention, surtout s’il s’agit des déchets dangereux tels les médicaments non utilisés et les déchets anatomiques humains.

Comment se fait la collecte des déchets ?

En fonction de la catégorie, les déchets seront conditionnés différemment. C’est la raison principale pour laquelle ils seront avant tout placés dans des emballages adaptés. Par exemple, les déchets semi-liquides sont, tout de suite, jetés dans des fûts et des bidons spécialement conçus pour cela. Les déchets mous sont pour leur part emballés dans des cartons adaptés et des sacs plastiques, pour ensuite, être incinérés avec les matériels piquants, coupants et perforants dans des mini collecteurs de couleur jaune. Cela en va de même pour les boîtes à aiguilles, les bidons plastiques résistants, ainsi que les outils de perforations. En ce qui concerne les pièces anatomiques, elles seront, d’abord, stockées dans des emballages rigides et étanches à usage unique avant d’être incinérées dans un endroit réservé à cet effet.

Quelles obligations pour l’élimination des déchets

Le suivi des filières de l’élimination des déchets est obligatoire pour les établissements sanitaires et les particuliers qui produisent de DASRI. Pour ce faire, il leur importe simplement de remplir le formulaire CERFA n° 11351*04 à chaque dasri collecte. Il s’agit entre autres d’un bordereau de suivi que l’organisme collecteur remet et que vous pouvez conserver pendant trois ans. En cas de contrôle, vous serez en mesure de présenter le bordereau témoignant la bonne gestion des déchets.

Dans le cas où vous produisez une quantité importante de DASRI, vous aurez besoin de collectes importantes et régulières. Face à une telle situation, le mieux serait d’établir une convention avec un prestataire spécialisé qui se chargera de gérer le transport et l’élimination de ces déchets. La réglementation en vigueur impose, également, que vos déchets ne soient pas une gêne pour votre entourage.