Fumées industrielles, gaz d’échappement des voitures, déforestation, … toutes ces choses associés à la vie quotidienne de l’homme pollue continuellement l’air et entraîne un feed-back impressionnant sur son état de santé lui coûtant la vie. Chaque année, la pollution de l’air s’aggrave un peu plus et tue plus de personnes.

Pollution de l’air

Également nommée pollution atmosphérique, c’est une pollution qui se distingue par une régression des critères de qualité et de pureté de l’air que nous respirons à cause de la présence de particules, substances et matières comme le carbone, les métaux lourds, les pesticides dont la présence dans l’air durant un certain temps produit un effet toxique et écotoxique à l’homme.

Augmentation de la mortalité

La pollution de l’air est devenue pour la santé de l’homme. Si les estimations de 2012 ont enregistré une mortalité avec comme origine la pollution atmosphérique de 2 millions de la population mondiale dont les 400 000 victimes viennent de l’Europe, cette valeur s’est vue presque quadruplée en 2 ans, environ 7 millions, à cause de l’amplification des activités polluantes et incessantes de l’homme. L’augmentation du nombre de décès s’explique aussi par l’élévation des décès prématurés.

Il existe deux sortes de pollution de l’air. Premièrement,  la pollution de l’air extérieur qui est plus importante dans les zones à faible et moyenne croissance économique que celle qu’on retrouve dans les zones à forte croissance économique à cause de la souillure que dégagent les logements. Deuxièmement, la pollution de l’air intérieur, qui est aussi très favorisée dans les régions à faible revenus que dans les régions à haut revenu provoquant la mort prématurée des femmes et des enfants africains et asiatiques.

Les origines des décès

L’air qu’on respire en ce moment est toxique et cancérigène. En effet, la pollution de l’air est due aux activités dont l’homme est à l’origine et elle engendre des maladies graves pour son initiateur tel que les cancers, les maladies cardio-vasculaires et les maladies liées aux voies respiratoires. Voici une liste des maladies provoquées par la pollution de l’air extérieur et intérieur qui conduisent l’homme vers la mort selon un ordre décroissant :

  • Cardiopathies ischémiques
  • Accident vasculaire cérébral
  • Bronchopneumopathies chroniques obstructives
  • Cancer de poumon
  • Infections des voies respiratoires chez les enfants
  • Santé reproductive notamment sur la fertilité

La pollution de l’air est un fléau qu’on ne peut plus éviter mais qu’on peut alléger exemple avec de simples gestes écologiques comme par exemple l’usage des motos électroniques.

Articles similaires