L’environnement dans lequel on vit se dégrade de plus en plus. Les causes de cette dégradation sont toutes d’origine anthropique. Et un phénomène de dégradation en provoque un autre beaucoup plus grave et intense. Tel est le cas des pluies acides, facteur de destruction de l’environnement largement connu des écologistes. 

Pluies acides ?

Les pluies acides ce sont des pluies qui se distinguent des pluies habituelles par leur acidité très élevée, avec un pH inférieur à 5,6. Cette acidité est provoquée par le contact de la pluie avec la pollution atmosphérique liée à l’industrialisation. Depuis la Révolution industrielle, le problème de pluie acide fait rage, mais avec l’industrialisation rapide, poussée et intensive, ce problème devient grave pour l’environnement.

Origines des pluies acides

Les pluies acides proviennent plus précisément du contact des pluies normales avec certains gaz résultant des activités anthropiques.

  • Le dioxyde de soufre qui provient de la combustion des fossiles pour la production d’énergie, des centrales thermiques, des éruptions volcaniques.
  • Les oxydes d’azote qui sont émis par les éclairs, mais surtout par des véhicules utilisant un moteur diesel.
  • L’ammoniac qui provient de l’agriculture intensive.

Plus la quantité de gaz émise dans l’atmosphère est élevée, plus l’acidité de la pluie augmente et irréversiblement les conséquences s’aggravent.

Conséquences des pluies acides

Plusieurs composantes de l’environnement sont victimes des pluies acides.

  • L’eau : en retombant dans l’eau, les pluies acides provoquent l’acidification de l’eau, qu’il s’agisse des étangs, des lacs, les fleuves, la mer, ce qui a pour conséquence la perturbation de la vie aquatique et sous-marine. Cette acidification engendre généralement la mort des espèces qui ne tolèrent pas un certain seuil d’acidité. La conséquence sur la chaîne alimentaire est dramatique. En effet, si le nombre de poissons diminue, il s’ensuit également la diminution de prédateurs se nourrissant de ces poissons. L’extinction des espèces est proéminente.
  • Les forêts : les conséquences des pluies acides sur les forêts dépendent généralement de la tolérance en acide des sols. Mais il faut noter qu’un sol souvent attaqué par les pluies acides s’appauvrit de plus en plus en éléments nutritifs associé à une augmentation du taux d’aluminium. Les pluies acides s’attaquent aux feuilles des arbres entraînant une diminution de leur résistance et l’arrêt de la reproduction.
  • La santé : déjà que les problèmes de la pollution atmosphérique affectent la santé physique et mentale, il sera d’autant plus difficile pour l’homme de guérir avec de l’eau acidifiée.
Articles similaires