L’emploi du nucléaire constitue une très grande avancée pour l’humanité. Malgré cela, sa technologie n’est pas totalement maitrisée du fait qu’après son exploitation, les produits nucélaries restent actifs. La prise de conscience de leurs effets n’est possible qu’en mesurant leurs impacts sur les territoires où des accidents se sont produits.

L’utilisation de l’énergie nucléaire

Trois grands axes concernent l’utilisation du nucléaire par l’Homme. En premier lieu, les armes nucléaires qui ont prouvé leur pouvoir de destruction colossale  à l’exemple d’Hiroshima et Nagasaki qui ont été ses premières victimes. Les effets des armes nucléaires sont cependant très brefs et moins étendus, ils sont responsables d’un grand nombre d’impacts directs que d’un impact considérable à  long terme.

De plus, on estime que les essais d’armement nucléaire ne sont responsables que de 1% des radiations émises. En revanche, c’est la médecine qui serait responsable de 99% des émissions radioactives restantes qui s’appliquent directement à  l’Homme. En effet, les éléments radioactifs comme le technétium 99, le  thallium 201, l’iode 131, etc. sont utilisés pour la scintigraphie ou la radiographie par émission, la radiothérapie et la radio-immunologie. Enfin, il y a les réacteurs nucléaires qui sont à l’origine des conséquences environnementales notables : les dangers qui les concernent sont les accidents nucléaires dus à l’enfouissement de leurs déchets encore radioactifs.

Les accidents nucléaires conséquents

L’échelle internationale d’évènements nucléaires permet d’en mesurer les ampleurs sur l’Homme et son environnement. Les catastrophes de Tchernobyl  et de Fukushima respectivement en URSS et au Japon sont les accidents nucléaires les plus importants que l’Homme ait connus, ils sont catégorisés comme des catastrophes de niveau 7. Ces deux accidents ont émis des rejets majeurs et étendus dangereux pour la santé et l’environnement. D’autres incidents se sont produits dans l’histoire de l’énergie nucléaire cependant mais leurs effets ne permettent pas de mesurer les dégâts causés.

Impacts sur l’homme et son environnement

Les impacts de la médecine nucléaire ne sont encore pas connus. Seuls les accidents nucléaires sont les principales causes de la contamination radioactive qui  affecte directement ou indirectement l’Homme et la biodiversité par une disparition de l’espèce ou une malformation génétique. Les rejets de ces accidents peuvent contaminer l’eau et le sol par accumulation. Le césium 137 est l’élément des rejets radioactifs le plus dangereux dû à sa durée de demi-vie longue qui conduit à une irradiation à long terme, les iodes radioactifs peuvent aussi être fixés par la thyroïde.

Articles similaires